Sélectionner une page

Vous êtes une boîte de thon, un tube de dentifrice, un paquet de couche pour bébé, un kilo de riz posé en vrac dans un linéaire mal éclairé coincé entre les surgelés et les fruits et les légumes un samedi soir à 22h30…

Vous êtes un paquet de Pépito en concurrence avec d’autres paquets de biscuits, implorant la mère au foyer de vous prendre pour satisfaire ses enfants gloutons: vous devez attirer le regard, susciter l’intérêt, provoquer le désir, inciter à l’action. Mais que m’arrive t-il serais-je en train de rebalancer mes vieux cours de marketing d’école de commerce à trois francs six sous ? Oui m’sieur ‘dame, vous êtes un produit.

Lorsque une entreprise recrute un collaborateur, elle choisit de faire un investissement. Pas de grandes différences entre un DRH et un Directeur des Achats qui va investir dans une nouvelle flotte de véhicules pour ses commerciaux.  Pour le DRH, recruter revient à investir dans la productivité, contre un salaire. Elle attend du recrutement par exemple d’un commercial qu’il booste ses ventes. Pour le Directeur des Achats, il compte sur l’investissement dans un nouveau parc de voiture pour améliorer la productivité de ses salariés, de réduire les dépenses par exemple…

Vous êtes un produit et votre employeur est le client, l’acheteur. Le client vous achètera si vous arrivez à lui inspirer confiance: si vous le persuadez que vous apportez une solution à un problème. Comme pour le paquet de Pépito, la mère au foyer, vous achètera si l’emballage lui plaît, votre « présentation » lui plaît. Quelle est votre présentation ?

Par présentation, j’entends, votre manière d’être, votre posture, votre capacité d’écoute, votre capacité à reformuler les problématiques de votre client, employeur potentiel…

Le client sera intéressé, s’il voit en vous quelqu’un en mesure de s’adapter à sa culture d’entreprise ou si vous posez des questions qui font sens ! Vous lui inspirez confiance, il se sent détendu avec vous.

Vous êtes un produit dont le recruteur fera l’acquisition, si le prix lui paraît bon. C’est le fameux retour sur investissement. Votre travail va t-il rapporter plus que ce qu’il aura investit en vous ? Apportez-vous une solution à sa problème et cela au juste prix ?

Vous n’êtes pas une marchandise, mais on vous recrute comme si vous étiez un paquet de Pépito.

Avez-vous déjà eu la sensation, lors d’un entretien, d’embauche, d’être vous aussi un paquet de Pépito ? Partagez avec les Métronautes votre expérience…Quelle est votre opinion ?