Sélectionner une page
A peine sorti de l’école, le diplôme en poche, certains n’ont qu’une idée. Monter leur boîte ! Un souhait souvent difficile à réaliser lorsqu’on voit le contexte économique et la crise qui règne. Est-ce bien raisonnable de vouloir créer son entreprise sans expérience ? Est-il possible de trouver les fonds ?

Créer une entreprise demande d’avoir du souffle, de s’accrocher, d’y croire… Que dire, si on a moins de 30 ans ! Tout commence par une bonne idée, car on aura beau le vouloir, si l’idée est absente, mieux vaut laisser pour plus tard. Sans oublier le financement de l’entreprise, puis le montage du business plan… Voyons un peu tous ces points.

L’idée qui révolutionne le marché
Si l’idée est bonne, un bon projet trouvera toujours son financement même en temps de crise. Encore faut-il que l’idée soit réellement révolutionnaire. Mais il peut aussi être un projet jugé rentable de par le secteur sur lequel il porte. Beaucoup de secteurs bénéficient d’incitations de la part de l’État et des banques. Pensez à bien tester votre idée. Il arrive aussi qu’une idée ne soit pas présente sur le marché pour la simple raison que ce n’est pas le bon moment. A vous de tester et de faire une bonne étude de marché.

Le financement de l’entreprise pour un jeune diplômé
Le plus compliqué est de convaincre les banques de la viabilité de votre projet. Il faut dire qu’il est difficile de faire confiance à un très jeune entrepreneur qui n’a pas encore d’expérience sur le terrain. Elles préféreront plutôt financer des projets menés par des profils plus expérimentés. Pour éviter de vous décourager, évitez les projets trop gourmands en financements. Visez plutôt des petits projets qui ne demandent pas des sommes astronomiques. Pensez aux aides mises en place pour les jeunes créateurs, demandez un peu d’argent à votre famille…

La création d’entreprise n’est pas l’unique solution en temps de crise
Il y a aussi des jeunes diplômés qui de peur de subir la crise de l’emploi et de rester au chômage décident de monter leur propre boîte. C’est une grande erreur pour la simple raison que pour réussir, il faut avant tout le vouloir et se faire plaisir ! La motivation est l’argument principal pour monter son entreprise. Ce n’est pas une mince affaire et les revenus ne sont pas toujours au rendez-vous, c’est pourquoi il est important de le faire par ambition et par passion plutôt que par nécessité.

Laissez votre commentaire.

Ce blog est en do-follow.  Cela signifie que lorsque vous laissez un commentaire, un lien vers votre blog apparaitra sous votre commentaire !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Si vous l’avez trouvé pertinent merci de partager cet article sur votre réseau social préféré sur  TwitterFacebook ou sur Google+.